Comptabilité générale et comptabilité analytique

Écrit par Mathieu Angrand

6 Avr, 2022

Vous trouverez ci-dessous la définition de la comptabilité générale et de la comptabilité analytique ainsi que les différences entre elles.

La comptabilité générale

La comptabilité générale est un système organisationnel que les entreprises sont obligées de respecter. Elle consiste à enregistrer chaque flux financier entrant et sortant et à les classer par nature et / ou par date selon des normes fixées légalement par le code de commerce. Les obligations comptables des entreprises en matière de suivi de leur comptabilité diffèrent selon le régime fiscal et vont d’une tenue de comptabilité très simplifiée (micro-entreprises) à un suivi plus précis et des obligations plus lourdes (entreprises et sociétés soumises à un régime du réel).

La comptabilité générale englobe ainsi le suivi de la comptabilité :

  • Entrées d’argent ;
  • Sorties d’argent ;
  • Classification des flux par nature, selon la nomenclature légale inscrite dans le plan comptable général (micro-entreprises exemptées) ;
  • Réalisation des comptes annuels (bilan, compte de résultat, annexe légale) à la clôture de l’exercice comptable (micro-entreprises exemptées) ;

Au-delà de l’obligation légale, la tenue d’une comptabilité pour l’entreprise permet de savoir si celle-ci dispose de suffisamment de liquidités pour mener ses actions, de suivre sa trésorerie mais également de l’anticiper. A la fin de l’exercice, la réalisation des comptes annuels (bilan, compte de résultat) permet de connaître le résultat de l’entreprise, de calculer les SIG, d’analyser la stratégie financière et de connaître l’état de son patrimoine.

La comptabilité générale, en plus d’être une obligation légale, est un outil de pilotage pour le dirigeant.

La comptabilité analytique

La comptabilité analytique se base sur la comptabilité générale. Elle consiste à analyser les données issues de cette dernière pour mieux comprendre le fonctionnement de l’entreprise.

La comptabilité analytique zoome ainsi sur l’analyse de la structure des coûts pour chaque poste/service de l’entreprise. Elle en identifie les plus coûteux et permet de prendre des décisions de gestion éclairées, d’opérer des transformations de modèle économique pour optimiser la rentabilité de l’activité.

Si on résume, la comptabilité analytique se définit par une analyse plus approfondie de la comptabilité générale de l’entreprise.

Différences

La tenue d’une comptabilité générale est une obligation pour toutes les entreprises tandis que la comptabilité analytique n’est pas obligatoire.

La comptabilité générale se borne à enregistrer et classer les flux financiers. La comptabilité analytique quant à elle en analyse les conséquences et permet une meilleure prise de décision en matière de gestion d’entreprise.

La comptabilité analytique est donc la continuité de la comptabilité générale.

Pour résumer

Comptabilité générale :

  • But : Recherche d’un résultat global et de synthèse (comptabilité à but juridique et financier) ;
  • Nature : Comptabilité de synthèse juridiquement obligatoire ;
  • Méthodes : Comptabilité légale basée sur la notion d’exercice comptable annuel. Exactitude totale et rapidité relative des résultats.

Comptabilité analytique :

  • But : Recherche des coûts et résultats analytiques (comptabilité de rendement à but économique) ;
  • Nature : Comptabilité analytique à caractère facultatif mais nécessaire ;
  • Méthodes : Fourniture des renseignements à intervalles de temps très rapprochés (chaque mois par exemple). Possibilités d’approximation des calculs et rapidité nécessaire des renseignements.

A noter : La comptabilité générale et la comptabilité analytique doivent aboutir au même résultat global malgré les différences et la tenue séparée.

Vous pourrez également aime…